Retour
Swirl background
Site en production à Warnécourt (08), Singly (08), Boulzicourt (08) et Villers-le-Tourneur (08)
Logo énergie partagée

CVC2

Logo énergie partagée

Présentation du projet

La Communauté de Communes des Crêtes Préardennaises a impulsé la création de Centrales Villageoises sur son territoire. Après la naissance d’une première société citoyenne (CVC1), une seconde, la SAS CVC2, a vu le jour dans son sillage. Sur les quinze toitures initialement étudiées par la CVC2, seules 4 seront équipées : 3 en toitures de particuliers à Boulzicourt (9 kWc), Singly (9 kWc) et Warnécourt (9 kWc) et 1 sur un bâtiment communal à Villers-le-Tourneur (9 kWc).

Trois autres centrales sont en perspectives pour 2024:

  • À Warnécourt (9 kWc)
  • À Boulzicourt (9 kWc)
  • À Poix-Terron (100 kWc)

Au total, en 2024, la puissance installée sera de 154 kWc.

Une « Centrales villageoises » qu’est-ce que c’est ? voir ici

Les chiffres
du projet

Puissance totale actuellement en fonctionnement : 36 kWc
Nombre d'actionnaires : 45, dont 35 particuliers, 7 communes, 1 Communauté de Communes, 2 entreprises
Puissance en perspective : 154 kWc

Pourquoi impliquer les citoyens ?

Les atteintes à l’environnement et le dérèglement climatique nécessitent de réaliser une transition énergétique vers les énergies renouvelables. Celle-ci requière une mobilisation urgente et collective de nos territoires. L’action sera d’autant plus efficace qu’elle se fera avec les citoyens, en partageant des objectifs communs, pour le bénéfice de tous.

Société « citoyenne », ça veut dire quoi ?

Le caractère citoyen d’une société se traduit par l’implication des acteurs locaux dans la gouvernance de la société, le développement des projets et la possibilité de participer au financement en prenant des parts sociales.

Les statuts ont fixé deux règles importantes :

– un actionnaire = 1 voix : quel que soit le nombre de parts détenues, chaque actionnaire à le même poids dans les décisions en assemblée générale
– moins de 20 % des actions détenues par un même actionnaire : cette disposition témoigne de la volonté d’un actionnariat large et diversifié

Par ailleurs, le montant de la part sociale a été fixé à 100 € pour permettre l’accès au plus grand nombre. L’argent collecté sert à financer les équipements de production et les frais divers. Il ne s’agit pas d’un placement financier mais d’un investissement. Même si le projet recherche la rentabilité, il s’inscrit avant tout dans une démarche de participation à la transition énergétique.

Quelles retombées pour le territoire ?

– En finançant des projets locaux d’énergie renouvelable, vous permettez d’orienter votre territoire vers un avenir énergétique durable, basé sur les ressources locales
– Les bénéfices générés par la vente d’énergie seront en priorité utilisés pour la réalisation d’autres projets d’EnR ou des actions d’économie d’énergie
– Votre investissement favorise les emplois locaux : autant que possible, les intervenants sont choisis au niveau local (bureaux d’études, artisans, comptable etc …)
– Partager des projets communs est également un facteur de cohésion sociale. S’impliquer et réfléchir ensemble permet d’acquérir des compétences et, pour certains, de rompre l’isolement (retraités, chômeurs …).

Nous
contacter

contact(@)ene.coop
03 10 93 06 62

consulter les status
consulter les status
Champagne_Adenne_Active_2
enercoop-logo
Logo-GAL-Côtes-Préardennaises-2018
cler-logo
negaWatt
hespul

Découvrez nos projets et références

pour les particuliers.